aide
Lemonde.fr
Lemonde.fr Lemonde.fr



Le parcours atypique de Laurent Murawiec, consultant de la Rand

• LE MONDE | 12.08.02 | 11h38

Washington de notre correspondant

Le 10 juillet, il exposait devant le Defence Policy Board, un organe consultatif du Pentagone, son analyse du pouvoir saoudien, selon lui fondamentalement hostile aux Etats-Unis. Le 6 août, cette séance de travail, en principe secrète, était relatée par le Washington Post. Laurent Murawiec, le conférencier, recevait"deux cents demandes d'entretien". Toutes refusées, parce que la Rand Corporation, qui l'emploie depuis trois ans, n'a pas vocation à faire les gros titres des journaux.

On n'a donc pas demandé à M. Murawiec de précisions sur son exposé. En revanche, ce Français de 51 ans, dont Le Monde avait publié un long entretien, consacré à la défense antimissile dans son édition du 12 juin 2001, a bien voulu parler de ses travaux et de son itinéraire, également étonnants.

La Rand est une organisation de recherche en matière de politiques publiques, dont les clients sont les ministères, agences et services gouvernementaux, pour la plupart de niveau fédéral. Liée, à l'origine, à l'armée de l'air, elle produit aujourd'hui des études commandées pour moitié par les militaires, pour moitié par les civils. M. Murawiec est le premier Français recruté par cette organisation, à laquelle il appartient depuis maintenant trois ans.

"Senior Policy Analyst, c'est le plus haut niveau", complète-t-il. Il est arrivé là après avoir été, de 1997 à 1999, consultant à la délégation aux affaires stratégiques du ministère français de la défense. Avant, il dirigeait, à Genève, une société de conseil, GéoPol SA.

"AU BOUT DE SEPT ANS"

Et encore avant ? Le magazine électronique Slate a révélé, le 7 août, que M. Murawiec a appartenu au groupe dirigé par Lyndon LaRouche. Passé de l'extrême gauche à l'extrême droite, LaRouche, 80 ans, se prépare à être candidat, comme toujours, à la présidence des Etats-Unis. "J'ai rencontré ce groupe en 1980, aux Etats-Unis. J'en suis sorti progressivement au bout de sept ou huit ans", dit M. Murawiec, mal à l'aise avec cette longue erreur de ce qui n'était plus sa jeunesse. " Ma théorie, dit-il, est qu'à chaque génération, il y a cinq ou six types programmés pour devenir Hitler ou Staline. LaRouche est un de ceux-là, sans les circonstances favorables."

M. Murawiec travaillait, en Allemagne, pour une agence de presse contrôlée par LaRouche et écrivait des articles dans un hebdomadaire économique aujourd'hui disparu, La Vie française. Il se trouve que la direction de cet hebdomadaire, à cette époque, n'était pas sans liens avec LaRouche et sa filiale française, le Parti ouvrier européen.

Pratiquant sept langues, mais pas l'arabe, M. Murawiec est aussi chargé de cours à l'université George-Washington. Il vient de publier, aux éditions Odile Jacob, Comprendre l'esprit des nations. Il s'était attelé, en 1999, à retraduire De la guerre, de Clausewitz, pour les éditions Perrin. Il travaille sur la Chine et, en même temps, à "une anthropologie de l'islam", tout cela avec un Capes de philosophie. Ses maîtres sont deux "comparatistes", Léon Poliakov, l'historien de l'antisémitisme, et Ali Mazaheri, historien du monde musulman, qui enseignèrent l'un et l'autre à l'Ecole pratique des hautes études. "Je vous quitte. J'ai promis de faire des cailles au raisin pour ce soir. Il faut encore que je trouve les cailles."

Patrick Jarreau

• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 13.08.02

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Monde 2002
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.
Politique de confidentialité du site.
Besoin d'aide ? faq.lemonde.fr